Retour au mag' Envoyer à un ami   Imprimer   
   
à savoir

• La première consultation chez l’orthodontiste détermine si un traitement est nécessaire et à quel moment le commencer.• L’orthodontiste réalise des examens complémentaires (radios, moulages, etc.). Il a obligation de vous soumettre un devis préalable avant de commencer le traitement.• Transmettez ce devis à votre mutuelle pour connaître votre reste à charge.• Une demande d’entente préalable est rédigée par le praticien, envoyée par vossoins à votre caisse d’assurance maladie.Une nouvelle demande doit être faite tous les 6 mois. Source : www.orthodontie-et-vous.fr.

Conseil

Orthodontie : bien préparer son premier rendez-vous

Des dents dans tous les sens, une mâchoire déséquilibrée…
La consultation chez l’orthodontiste est imminente. Lequel choisir ?
Puis-je refuser un devis trop élevé ? Suivez le guide.
 
À quel âge ?
Le traitement doit commencer avant les 16 ans de l’enfant pour être pris en charge par la Sécurité sociale et être remboursé.
Dans la plupart des cas, l’orthodontiste intervient une fois la denture définitive mise en place vers 12 ans.
Quand lesdéséquilibres entre les mâchoires sont très importants, la Fédération française d’orthodontie (FFO) préconise un bilan
dès 6 ans.
 
Qu’entend-on par appareil orthodontique ?
Un appareil orthodontique est composé de bagues, collées sur les dents, reliées entre elles par des fils. Les bagues sont métalliques ; les plus utilisées car plus confortables mais visibles ;
ou en céramique, transparentes mais fragiles et plus chères. Les fils sont resserrés petit à petit par l’orthodontiste afin d’aligner les dents et leurs racines.
Bagues et fils ne sont pas toujours nécessaires, un appareil amovible est parfois suffisant pour remédier à des défauts mineurs de la dentition.
 
Combien de temps dure le traitement ?
Deux ans, c’est la moyenne du traitement constatée en France (quatre semestres).
Les semestres de traitement peuvent être consécutifs ou entrecoupés de périodes dites de « surveillance ».
Une fois le traitement fini, une à deux années de « contention » sont indispensables.
Il s’agit, le plus souvent, d’une gouttière en moulage plastique à porter la nuit. « Il est primordial que les ados respectent scrupuleusement le port des appareils de contention, sinon les dents peuvent se déplacer et les mois de traitement n’auront servi à rien… »,
souligne Alain Bery, secrétaire général de la FFO.
 
Combien ça coûte ?
Le remboursement de la Sécurité sociale est de 193,50 € par semestre de traitement orthodontique pour un coût de 650 € (1).
« Il faut bien prendre conscience que les tarifs varient d’un orthodontiste à un autre, au sein d’une même ville ou
d’un même département. Il ne faut pas hésiter à voir plusieurs professionnels et à comparer les devis », rappelle Marc Paris, du Collectif interassociatif sur la santé (Ciss).
Attention, le traitement orthodontique ne comprend pas la première consultation, ni les moulages ou radios qui ont lieu en amont. Quel orthodontiste choisir ?
Le site de l’Assurance-maladie, www. ameli.fr, répertorie tous les orthodontistes par ville ou par département avec, pour chacun, une fourchette de prix ainsi
que le tarif le plus souvent pratiqué. Rubrique « choisir mon professionnel de santé », métier « Orthopédie dento-faciale ».
 
 
Vanessa Pageot-Françoise Le Mutualiste Mars 2014
(1) Coût moyen par semestre constaté en France par l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé. Novembre 2013
Envoyer à un ami