SÉCU : VERS UNE NOUVELLE BRANCHE AUTONOMIE

Afin de mieux financer la prise en charge des seniors dans un contexte d’augmentation continue de l’espérance de vie et des dépenses liées au grand âge, le Parlement a adopté, fin juillet, un texte qui pose le principe de la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale.

Celle-ci prendrait en charge les frais liés aux soins de santé au grand âge, à l’aide spécifique autour de la perte d’autonomie ou à l’hébergement en établissement spécialisés. Elle reposerait, comme les quatre autres branches (maladie, retraite, accidents du travail et famille), sur un principe de solidarité. Le projet de loi prévoit une augmentation du financement de la dépendance de 2,3 milliards d’euros mais seulement à partir de 2024.

Source : Le Mutualiste – Septembre 2020