Retour au mag' Envoyer à un ami   Imprimer   
   
En savoir plus

0810 810 033

Les conseillers Pavillon Prévoyance sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h

Conseil

Comment utiliser sa mutuelle orthodontie adulte

On le sait, tout comme l’optique, le dentaire représente aujourd’hui l’une des préoccupations centrales des adhérents de mutuelle. Quelles sont les raisons ? Son coût élevé bien-sûr, mais aussi son impact direct sur l’esthétique. La majorité des mutuelles santé intègrent donc des garanties pour vos consultations dentaires et vos soins basiques. Mais de quelle protection bénéficiez-vous si vos actes de santé relèvent de l’orthodontie ? Faisons le point sur votre mutuelle orthodontie adulte...

 

L’orthodontie adulte : des postes de santé coûteux

L’orthodontie est la spécialité dentaire dédiée à corriger les mauvaises postures des mâchoires, notamment pour assurer un confort alimentaire optimal mais aussi pour des questions d’esthétique. Contrairement aux idées reçues, les traitements orthodontiques sont loin d’être réservés aux enfants ! Cependant, en France, ces traitements peuvent être pris en charge par la Sécurité sociale pour les jeunes débutant un traitement avant leurs 16 ans… La question de l’orthodontie est donc naturellement associée à l’enfance.

Cependant, il est tout à fait possible – et dans certains cas conseillé par votre médecin – de se lancer dans un traitement d’orthodontie à l’âge adulte. C’est alors votre garantie complémentaire orthodontie qui entre en action pour la prise en charge des dépenses. Bien choisir son organisme de protection complémentaire est donc primordial si vous souhaitez bénéficier de soins et d’équipements orthodontiques tout en respectant votre budget.

 

Bien connaître sa mutuelle et ses besoins santé

Comment conjuguer protection mutuelle et orthodontie adulte ? Tout d’abord, il s’agit de bien connaître vos besoins santé sur le plan dentaire. Pour cela, une première consultation chez l’orthodontiste peut parfois être nécessaire. Cependant, avant même de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé pour étudier vos besoins, vous pouvez déjà faire le point sur votre situation et votre dentition.

  • Selon l’âge, les soins d’orthodontie varient. Les actes d’orthodontie pour adultes peuvent engendrer des frais plus importants que les actes d’orthodontie enfant, qui sont en tout ou partie pris en charge par la Sécurité sociale… Les traitements d’orthodontie sont plus courants chez l’adolescent, notamment car les actions correctives sont plus aisées en période de croissance. Plus vous vieillissez, plus ces soins peuvent prendre du temps et donc engendrer des coûts.
  • Selon votre historique dentaire, vous pouvez déjà anticiper l’ampleur des soins nécessaires. Par exemple, si vous savez que votre dentition est très fragile ou si un futur besoin vous avait déjà été annoncé par votre dentiste lors d’une précédente consultation !
  • Selon votre lieu de résidence et les professionnels que vous consultez, pensez à prévoir des dépassements d’honoraires (qui restent à votre charge).

Dans tous les cas, assurez-vous que prothèses dentaires, soins et consultations spécialistes sont présents dans vos garanties complémentaires et bénéficient de taux élevés de prise en charge.

 

Choisir une nouvelle mutuelle orthodontie : nos conseils

Comment choisir votre mutuelle santé pour des dépenses d’orthodontie réduites au plus juste ? Voici 3 astuces…

  1. Prenez un premier rendez-vous chez un orthodontiste afin d’évaluer le travail à effectuer. Celui-ci vous fournira un devis d’orthodontie, très utile dans votre choix de mutuelle. Si vous êtes déjà couvert par un contrat complémentaire, cette consultation sera prise en charge selon vos garanties actuelles : commencez donc par consulter celles-ci.
  2. Faites une sélection de mutuelles, en vous concentrant sur l’orthodontie. Les tableaux de garanties vous permettront de calculer votre remboursement approximatif grâce au devis réalisé par votre professionnel de santé. Si vous êtes déjà couvert par une mutuelle, comparez vos garanties actuelles aux nouvelles offres dénichées : votre mutuelle est peut-être déjà la plus pertinente pour vous, ce qui vous éviterait des délais d’attente pouvant aller jusqu’à 6 mois pour changer de forfait dentaire.
  3. Retenez les offres qui répondent le mieux à votre besoin. Attention, l’offre qui couvre le mieux vos frais d’orthodontie n’est pas forcément celle qui correspond à toutes vos attentes santé ! Adoptez un regard plus large… Attardez-vous notamment sur les garanties courantes (pharmacie, optique, hospitalisation, etc.) mais aussi sur les services et avantages réservés aux adhérents ! Bien souvent, ce sont ces éléments qui font la différence.

N’oubliez pas qu’un changement de mutuelle prend du temps et impose parfois des délais de carence : faire un choix réfléchi est donc indispensable.

 

Envoyer à un ami